Épisode 20 – Trop injuste

Wikipédia en français compte 1 506 323 articles, 16 773 contributeurs actifs et 72 administrateurs actifs.

Brèves du bistro

Discussions et activités

Administration

  • RA/BA. Iluvalar : l’utilisateur a été banni ■ Faux nez : de plus en plus de Zolapin ■ Après le proche orient, de l’agitation sur la noblesse française (2 semaines de repos pour Iyy) ■ 1 semaine de repos pour Nikola Bruxelles etc.
  • Effectifs. SenseiAC candidate admin (22 402 éditions depuis 2011 – 70 % dans main, 403 articles créés, 546 reverts) ■ Moumousse13 a été destitué(e).

Autour de Wikipédia

Advertisements

A propos Frakir

Wikipédien sorti de l’œuf [Crédits avatar : Chrumps/CC-BY-SA]
Cet article a été publié dans Wikipédia. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Épisode 20 – Trop injuste

  1. oNaNcle dit :

    épisode 19. Le bistro serait il de moins en moins consulté ??? … aucune réponse satisfaisante n’a été àmha fournie et j’en viens à me demander si l’on a pas tout simplement « cassé le thermomètre » en utilisant subrepticement une nouvelle méthode de comptage… par exemple au niveau des VISITEURS UNIQUES …/…épisode 20. Admissibilité : Catégorie:Maîtresse d’un chef d’État !!! … la même maîtresse « napoléonienne » s’est retrouvée en huit jours sous quatre catégories successives {{sourire}} … du coup ya pas foule pour lui proposer une cinquième catégorie … vaut-il mieux une MAUVAISE catégorie QUE PAS de catégorie du tout ??? …

  2. oNaNcle dit :

    Compteur de vues buggé ou pas, j’ai remarqué au moment de l' » »affaire Arnaudus » que le bulletin des administrateurs, certes seulement hebdo, était plus fréquenté que le Bistro journalier.

    Ce n’est pas la seule raison pour laquelle je ne contribue plus depuis quelques jours ; je rappelle que sous Alencon depuis 2005 puis sous son anagramme (oNaNcle), j’ai contribué de moins en moins souvent sur wikipédia même si mon IP figurait encore en 2013 dans le top 50.

    Il suffirait d’un chouia pour rendre wikipédia attractif aux pionniers presque tous bannis et/ou dégoûtés sachant que ces abus de pouvoir que sont souvent les bannissements pourraient moins drastiquement être remplacés par l’autorisation d’émettre un édit par semaine + un ou deux jokers mensuels…

    Ben oui ! Nous dénombrons à présent assez de patrouilleurs pour que les anciens mal vus soient soumis au régime proche de celui des IPs : tir à vue (revert) dès qu’ils ne sont plus « politiquement corrects ».

    • Frakir dit :

      Le bannissement qui peut se décider en marge d’une RA, entre très peu de personnes, faute de publicité ou parce que le cas n’intéresse pas grand monde…

Les commentaires sont fermés.